Mois : juin 2015

Le gap : ce trouble fête !

Au forex, il y a très peu de gaps.

Cela arrive à l’ouverture après le week-end, ou bien lors d’une news.

 

C’est pourquoi on suit la règle suivante : si un gap peut contrarier vos positions (donc avant une news ou après le week-end), et c’est le cas si vous tradez sur des petites unités de temps, inférieures à H4, il est recommandé de ne pas placer de trade auparavant, ou de clôturer ses positions.

 

Imaginez en effet, tout se passe bien, et après le week-end vous ouvrez 100 pips en-dessous de votre niveau de stop loss… cela arrive.

Ou alors, cela peut être l’effet d’une news aussi.

 

Il existe bien entendu des cas où un gap peut nous être favorable.

On peut le tenter si le stop loss est vraiment très éloigné de notre point d’entrée, si nous sommes déjà en plus-value importante.

 

Je vous donne un exemple.
M’appuyant sur une position « short » que m’a donnée l’algorithme  » Swing CAC M30 « , j’ai choisi de maintenir ma position après le week-end.

(graphe FRA40 en timeframe M30).

A l’ouverture après le week-end, gros gap baissier…

J’ai clôturé ma position avec gain, d’autant plus que l’algorithme me demandait de le faire. Le comblement rapide du gap était plus que probable.
D’ailleurs, comme vous pouvez le constater, l’algorithme me proposait un nouveau signal, haussier cette fois ; et à 1 lot par trade (10 euros le point de CAC40), on ne rigole pas.

 

Clôture avec 1533 € de gain…

Gros gap gagnant

 

 

Enfin, petite mise en garde.

On dit que les gaps sont comblés la plupart du temps. C’est particulièrement vrai, en bourse et sur le forex.
Mais attention, cela peut être long, et je vous recommande fortement de ne pas jouer tout là-dessus.

 

En forex, les gaps sont rares ; et avant de les combler il peut s’écouler du temps… et votre argent si cela ne se fait pas. Mettez toujours un stop loss.

 

Bons trades !

Share Button

Attention aux sites d’arnaque !

Des sites qui vous proposent des méthodes – arnaques pour le forex ou la bourse, il en existe des dizaines.

 

Pourquoi il en existe autant ?
Tout simplement parce qu’il y a encore des gens qui se font avoir, et il y en aura toujours !

 

Je vous en supplie, ne faîtes pas partie de ceux-là !

Voici un exemple typique :

http://tradingmentor60.com/fr/index.html

 

Voici les choses qui doivent immédiatement interpeller et vous faire penser que c’est une belle arnaque : 

– les performances ahurissantes, fantaisistes, non justifiées

– la vidéo montrant la « cérémonie d’ouverture » de cette méthode. Du n’importe quoi, je n’ai jamais vu ça ailleurs. Soit disant que plus de 2000 traders étaient là pour faire la fête… si c’était vrai, ça aurait fait le buzz sur internet et dans le monde du trading.

Et si tous ces participants connaissaient cette soit-disant méthode miracle, on aurait entendu parler d’eux actuellement comme des nouveaux riches…

– si vous observez bien, le site n’est pas légal : pas de mentions légales, pas de formulaire de contact

si vous tentez une recherche « whois » sur le net, vous verrez qu’il manque des informations…

 

 

J’ai découvert ce site par hasard sur YouTube, avec une vidéo (bidon aussi) où quelqu’un dit qu’il a trouvé le lien de téléchargement de la méthode, sans avoir à payer… 1899 €.

https://www.youtube.com/watch?v=nOVqDEJOHAY

OUI, vous avez bien lu, 1899 € pour une méthode de m…

 

La preuve, la voici la fameuse page concernée :

(elle n’est pas protégée, vous pouvez le voir sur le sitemap : http://tradingmentor60.com/sitemap.xml)

http://tradingmentor60.com/fr/thankyou-french.html

 

La stratégie soit-disant miracle consiste tout simplement à jouer les rebonds sur les bandes de Bollinger.
Et c’est tout !

Si c’était aussi facile que ça, n’importe quel trader débutant finirait millionnaire au bout de quelques mois…

 

Au passage, la page concernée glisse un lien d’affiliation vers un broker (BDSwiss) que je ne connais pas, possiblement plus que douteux ; je n’ai même pas envie d’essayer de vérifier.

 

L’intérêt de cette vidéo est en fait de vous inciter à ouvrir un compte en tant qu’affilié…

 

Je suis allé sur la page de vente, j’ai cliqué « Acheter » pour voir.
Le prix est bel et bien de 1899 € !!!   HALLUCINANT !!!

Dire que je vends quelques ebooks sur Amazon pour quelques euros… avec des vraies stratégies.

Même si c’est par Paypal, je n’oserais même pas essayer leur soit-disant offre de « Garantie remboursement »…

 

Bref, une belle arnaque pour bon gros pigeon…

S’il vous plaît, n’en faîtes pas partie.

C’était tellement grotesque… que justement certains se font avoir. Plus c’est gros, plus ça fonctionne !

 

Je me doute que si vous parcourez mon site, vous aurez vite fait la différence entre un site sérieux et un site de ce genre… mais sait-on jamais, je préfère prévenir les quelques uns d’entre vous qui débutent et qui croient que la méthode miracle existe.

 

Le forex, c’est du travail, beaucoup de travail et de sueur avant de réussir… j’en sais quelque chose.

Avant de réussir à gagner gros, il m’a fallu presque deux ans et deux comptes (et demi) grillés…

Share Button

Mon money management gagnant en 3 règles

Lorsque je débutais, moineau money management laissait à désirer.

Je prenais plus de 5% de risque par trade.
Si bien que je hurlais de joie lorsque je clôturais en intraday une position qui me faisait gagner 15%, ou bien je criais au désespoir lorsque trois fois de suite le stop loss était touché…

Beaucoup trop d’émotions entraient en jeu.

 

Imaginez que vous perdez 50% de capital.

Pour le regagner, il ne vous faudra pas faire une performance de 50% du capital restant, mais de 100% !

Voilà pourquoi il ne faut pas miser trop gros pour chaque trade, car on n’est jamais à l’abri d’enchaîner 2, 3 ou 5 stop loss à la suite !

 

Il faut dire que j’ai commencé à trader avec 2000 euros, et je voulais retirer 1000 euros mensuels. Soit une performance de 50% mensuelle. Ce n’est pas irréalisable, mais pour arriver à un tel niveau il faut beaucoup de chance, trop de levier, et ce ne sera pas comme ça tous les mois. Un mois vous donnera +50% de capital, le mois suivant -60%… c’est imprévisible.

Lorsque j’ai décidé d’augmenter mon capital à 10.000 euros, alors réaliser 1000 euros mensuels de plus-value représente un objectif beaucoup plus réaliste : 10% mensuel. C’est mon objectif mensuel que je parviens désormais à tenir.

 

Autre problème de taille : le niveau de prise de profits.

 

Laissez-moi vous raconter une histoire, qui nous est arrivée à tous :

 

Vous lancez un trade. Stop loss à 20 pips.

Le cours évolue à 25 pips de gain, se retourne et le stop loss est touché. Vous enragez car vous n’avez pas pris vos gains à 20 pips.

Vous lancez un second trade. Le cours touche 20 pips de gain, vous prenez vos profits. Et finalement il continue jusqu’à toucher 200 pips de gains ! Et là, de nouveau vous enragez…

 

Alors, comment être gagnant sur le long terme, sans criser ?

La solution est simple : prendre ses profits à plusieurs niveaux.

 

Voici ce que je vous propose : mon money management gagnant en 3 règles.

 

money management

 

REGLE N° 1

Se fixer des objectifs réalistes par rapport au capital. Ne pas être sous-capitalisé.

Si je souhaite gagner 1000 euros par mois, ce sera irréaliste à partir d’un capital de 2000 euros, mais beaucoup plus facile à partir d’un capital de 10000 euros.

Si vous n’avez que 2000 euros en poche, misez plus sérieusement sur des gains espérés de 200 euros mensuellement.

 

REGLE N° 2

Ne pas dépasser 1% à 2% de risque par trade.

C’est largement suffisant pour gagner gros sur le long terme !

10 trades dans le mois, 5 perdants (à 1% de risque) et 5 gagnants (à 2% de gain, soit 2x le stop loss), ça fait tout de même 10% de gains mensuels.

 

REGLE N° 3

Prendre les bénéfices en plusieurs fois, à plusieurs niveaux.

 

Voici comment je procède.

NIVEAU 1 : take profit = stop loss

Si le stop loss est à 20 pips, on prend ses premiers profits à 20 pips (distance égale au stop loss).

Personnellement, je clôture 30% de la position, et je passe au breakeven ; mon trade ne peut plus être perdant !

Depuis peu, je choisis de prendre 50% de mes profits au niveau 1, sans forcément passer au breakeven. Ainsi, si le cours se retourne au stop loss, je n’aurai tout de même rien perdu.

 

NIVEAU 2 : take profit = 2x stop loss

Lorsque le cours atteint 40 pips, je clôture 30% de la position. Je laisse mon stop au breakeven, pour laisser le trade respirer ; mais il est possible aussi de remonter le stop suiveur au niveau 1.

 

NIVEAU 3 : stop suiveur

Cette fois-ci, je clôture les 40% restants sur stop suiveur, à chaque nouveau plus bas, ou bien au niveau d’un point de support / résistance important.

 

 

CONCLUSION

Certes, la stratégie de trading est très importante.

Mais en fait, le money management contribue pour moitié à la réussite sur le long terme !

 

Voici mes dernières constatations (juin 2015) :

 

Dès que le cours atteint un niveau égal au stop loss, je choisis de clôturer 50% de la position.
Ainsi, même si le cours touche le stop loss, je n’aurai rien perdu.

Une alternative consiste à passer au breakeven dès que le cours atteint une distance au moins égale au stop loss ; par contre, le risque de breakeven est plus important.

 

Il ne faut pas hésiter à clôturer si le cours stagne trop longtemps trop proche du breakeven.

Si le cours stagne mais que votre position est déjà favorable, mettez juste en place un stop suiveur.

 

Je n’utilise que 0,5% à 1% de risque par trade maximum, c’est déjà largement suffisant pour réaliser près de 10% par mois de performance, si je choisi de faire du Day Trading (par exemple avec la stratégie « Bollinger RSI« ).

 

Billets verts

 

Enfin, petite remarque importante sur le réinvestissement des gains…

Vous disposez d’un capital de 10.000 €.

Par trade, vous risquez 10% (ce qui est abusif évidemment, mais c’est pour l’exemple).

Au bout de 10 pertes d’affilée, à risque constant de 10% de votre capital initial (soit 1.000 € par trade), votre capital est donc réduit à néant. Zéro + zéro = la tête à Toto !

 

Mais si vous risquez à chaque fois 10% de ce qui vous reste après chaque trade, cela vous mènera à :

10.000 € – (10%)^10 = 3.486,78 €

Vous êtes donc encore dans la course !

 

Idéalement, il vous faut donc réinvestir les gains, mais aussi les pertes, à chaque trade.

 

C’est ce que j’explique dans l’article « La puissance des intérêts composés et du réinvestissement des gains« .

 

 

Enfin, pour bien calculer la taille des positions, je vous offre un calculateur de risque / tailles de positions pour le forex et la bourse, à la page « Téléchargements« .

Share Button

Une stratégie qui EXPLOSE toutes les performances !

Bien que le « Saint Graal » n’existe pas en trading, l’algorithme  » EUR-USD MINI-REBOND  » se rapproche de ce que je pourrais concevoir comme le trading « parfait ».

Il dépasse même mon algorithme pourtant redoutable :  » SWING CAC M30 « .

 

Vous pouvez observer cette stratégie ultra-performante sur la page concernée.

 

Mais le plus important, c’est la conclusion que je vous livre ici :

 

Après beaucoup de travail de backtests, j’en suis arrivé aux constatations suivantes :

 

Si j’élargis le stop loss, j’obtiens un taux de réussite important, à 66% ; mais en contrepartie le ratio win/loss passe à « seulement » à 1/1 et le profit factor diminue à 1,5. Je peux même faire passer le taux de réussite à 80%, mais en contrepartie les pertes moyennes seront supérieures aux gains moyens, ce qui ne convient gère à mon sens.

Si je mets un stop loss très serré, le taux de réussite chute à 33% ; mais en contrepartie, les gains moyens seront très supérieurs aux pertes moyennes, tellement supérieurs que le profit factor passe à 11.

Ici, j’ai choisi un bon compromis : taux de réussite 50%, gains 2 fois supérieurs aux pertes, d’où un profit factor à 2. Je juge une stratégie performante si le profit factor est au moins égal sinon supérieur à 2.

CONCLUSION

Avec un stop serré et un take profit éloigné, le taux de réussite est bas.
En contrepartie, les gains sont bien supérieurs aux pertes, et le profit factor est important.
C’est le plus profitable sur le long terme.

Cela répond bien à l’adage :  » couper ses pertes rapidement et laisser courir ses gains « …

 

Et enfin pour terminer…

On peut accomplir une performance énorme avec des choses simples !

Share Button
 CopyrightFrance.com mentions légales Frontier Theme