Mois : décembre 2019

Joyeuses Fêtes de fin d’année 2019 !

Bonjour à tous,

Je n’ai pas tradé cette semaine, la volatilité était insuffisante sur le DAX, et j’avais du travail à terminer avant les fêtes de fin d’année.

.

Je n’ai cependant pas résisté à l’envie de publier une dernière vidéo :

« Le trading, un jeu de probabilités »

.

Faut-il mieux miser sur l’efficacité d’une stratégie, ou sur le nombre de trades générés pour accumuler des profits sur le long terme ?

Les deux sont bons à prendre.

.

Pour terminer l’année, une bonne nouvelle.

J’ai eu récemment une réponse de ProRealTime, concernant le « Robot AI » (AI pour « Air Liquide »).

Comme je l’avais signalé, il avait été constaté récemment une variation des performances par rapport aux anciens tests effectués, sur les 2 versions.

Le message de ProRealTime semble explique ce qui s’est passé, et ProRealTime semble effectivement avoir corrigé le problème.

.

J’ai donc le plaisir de vous annoncer que, courant 2020, je tenterai de procéder à une petite mise à jour qui permettra de remettre en ligne le « Robot AI » et le rendre accessible à tous.

Bien entendu, il est toujours fonctionnel pour les détenteurs.

.

.

La semaine prochaine, je ne suis pas certain de publier la traditionnelle newsletter hebdomadaire, étant donné que j’ai bien l’intention de profiter à 100 % de mes congés ; et je vous souhaite d’en faire autant.

A toutes et à tous, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année, de profiter des meilleurs moments en famille ou entre amis, de prendre le temps de vous ressourcer d’envisager l’année 2020 sur les meilleures bases possibles.

.

A bientôt,
Bien cordialement,

Share Button

Le trading : un jeu de probabilités

Bonjour à tous,

Dans cette vidéo, je réponds à un message très important de Jean-Luc :

Qu’est-ce qui est le plus important ? La stratégie ou le money management ?

.

Faut-il mieux se fier aux nombreux indicateurs techniques qui permettent d’élaborer une stratégie profitable mais complexe, ou à une stratégie simplissime mais facile à appliquer, permettant de nombreux trades, avec un money management gagnant sur le long terme ?

.

Je montre ici que l’on peut très bien gagner avec un « faible » taux de réussite, avec pour exemples 3 stratégies simplistes, qui offrent « seulement » entre 25 et 51 % de taux de réussite.

Le nombre de trades constituera un nombre de gains appréciables sur le long terme, même si le profit factor doit être faible.

Après tout, ce qui compte est d’être gagnant de façon régulière sur le long terme.

.

Vous comprenez aussi pourquoi les stratégies que je propose dans la formation vidéo « Day Tading – Objectif 1 % » sont aussi « simples », car sur le long terme elles sont gagnantes. Elles visent en effet un nombre de trades conséquents avec ce principe : gains sur le long terme.

.

J’en profite pour pour vous souhaiter un Joyeux Noël, et d’excellentes fêtes de fin d’année.

Rendez-vous comme chaque vendredi pour la newsletter hebdomadaire, la dernière de l’année.
A bientôt

.

.

Share Button

Une idée derrière la tête…

Bonjour à tous,

J’espère que votre semaine s’est bien passée.

Cette fin d’année s’annonce chargée pour moi, et comme je ne suis pas une « machine à produire », je n’aurai qu’une nouveauté à vous présenter cette semaine.


Il s’agit de la vidéo : « Construisons une stratégie en Or ».

.

Inutile d’espérer que je vous livre le « Saint Graal » en trading… je n’y crois pas trop moi-même.
En fait, nous allons voir comment créer une stratégie qui se veut un peu universelle : sur différentes valeurs, différents timeframes du 1 minute à l’hebdomadaire.

.

C’est pourquoi nous allons utiliser des indicateurs standard, et une approche rationnelle, afin d’en déduire une stratégie qui se veut efficace sur le long terme.

Nous retenons quelques grands principes, en particulier les « dogmes » admis tels que trader dans le sens de la tendance, et placer des trades avec un ratio reward / risk favorable.

.

Cette semaine, j’ai surtout pris le temps de régler quelques affaires personnelles qui n’ont rien à voir avec le trading, et de terminer mes travaux personnels dans le délai que je me suis fixé.

J’ai aussi pris le temps de me poser une question : avec mon travail qui est toujours aussi prenant, vais-je encore trouver le temps de trader ?

.

.

Si vous avez suivi régulièrement mes publications, vous savez que je défends l’idée que le trading algorithmique automatique est certes la solution de facilité et d’efficacité : non chronophage, limite le risque d’erreurs, évite les erreurs de jugement et l’influence des émotions, applique à la lettre des stratégies backtestables…

Cependant je conserve l’idée qu’un trader expérimenté, qui suit son plan de trading à la lettre, pourra avoir des performances meilleures car il peut juger visuellement de certaines opportunités, ce que je peut pas faire un robot. Cependant, cela nécessite une présence constante à l’écran, ce que je ne peux plus me permettre, pas plus que la plupart d’entre nous… et bien sûr une discipline infaillible, un mental d’acier.

.

Souvenez-vous de l’article : « J’ai pas le temps ? Je trade quand même ! »

.

Dans cette optique, j’ai choisi assez récemment de revenir aux « fondamentaux », aux bases du trading, afin de pouvoir trader facilement et sans « prise de tête ». J’applique une stratégie très simple, mécanique, autant que le permet mon emploi du temps…

Les résultats sont là, progressivement. Ce qui me manque ?? Du temps pour trader !!

C’est fort dommage, d’autant plus qu’un de mes contacts m’a assuré avoir doublé son capital en 8 mois environ avec la même stratégie, uniquement en tradant l’EUR/USD. Je n’ai pas de preuve de ce qu’il avance, mais c’est plus que probable s’il a risqué non pas 1 % mais 2 % de capital par trade. La semaine prochaine, j’essaierai de prendre le temps de vous montrer qu’on peut très bien être profitable avec une stratégie très basique à taux de réussite considéré comme « faible » par certains, de l’ordre de 51 %.

.

Alors m’est venue l’idée suivante :

Et pourquoi ne pas concilier le meilleur de l’homme et de la machine ?

.

L’homme choisit les paramètres de sa stratégie, la machine exécute.
L’homme met en route la machine le matin, celle dernière travaille pour lui, et il l’éteint le soir.

Cela existe déjà bien sûr, vous avez sans doute entendu parler de nombreux « Expert Advisors » de Metatrader, de beaucoup de plateformes qui proposent des solutions automatiques ou semi-automatiques…

.

Mais ici, je cherche à pouvoir automatiser ma stratégie (ce qui est très loin d’être aisé), afin de pouvoir l’appliquer au quotidien. Je me lève à 07H, je lance l’algorithme (qui sera un code ProRealTime) à 08 heures, je le désactive le soir entre 18H et 22 heures, selon mes disponibilités mais aussi mes envies… car je reste maître de son utilisation, je peux notamment paramétrer le niveau de risque, les critères d’entrée, et lancer la stratégie sur autant de valeurs que je souhaite.

Et si par aventure le robot déconnait, ou si le courtier ne pouvait pas le lancer ? La stratégie serait tellement simple qu’on pourrait bien entendu l’appliquer soi-même en dépannage. Et bien sûr, la stratégie devrait être très peu chronophage…

.

Bien entendu, vous vous doutez que je ne parle pas de l’excellent algorithme « Day Dax M15 », car dans son cas la stratégie est certes très performante, mais peut difficilement être appliquée manuellement en raison du grand nombre de paramètres à considérer au niveau des points d’entrée. Heureusement, les points de sortie au stop loss ou au take profit sont faciles à traiter.

.

Voilà mon objectif pour 2020… mais comme vous le devinez, non seulement il faudrait que je puisse écrire le programme (ce qui devrait me prendre plusieurs semaines, non pas que ce soit d’une difficulté insurmontable, mais surtout parce que je manque de temps et que comme à mon habitude je tiens à le faire intégralement), et le tester pendant plusieurs semaines / mois.

.

Au fait, parlant de robot de trading… connaissez-vous l’étymologie du mot « robot » ?
Il vient du tchèque « robota » (travail, corvée), et plus anciennement de l’indoeuroopéen « orbh » (signifiant entre autres jeune esclave).

C’est donc l’homme qui doit avoir le contrôle, pas la machine.
C’est dans cette optique que je développerai peut-être le prochain « robot »…

.

Sur ces dernières paroles, je vous souhaite une excellente semaine.
Et par avance, de joyeuses fêtes de Noël
A bientôt !

Share Button

Construisons une stratégie en Or

Bonjour à tous,

Non, vraiment désolé, inutile de sauter directement à la conclusion… Je ne vais pas vous révéler la stratégie du « Saint Graal » en trading… je n’y crois pas trop moi-même.

Il ne s’agit pas non plus d’une stratégie qui permet de trader l’or spécifiquement.
En fait, nous allons voir comment créer une stratégie qui se veut un peu universelle : sur différentes valeurs, différents timeframes du 1 minute à l’hebdomadaire.

.

Pour cela, il va falloir construire quelque chose de solide, qui s’appuie sur du concret :

– la tendance !! (moyennes mobiles / MACD)
– des indicateurs standard (pas d’indicateurs personnalisés / exotiques)
– une logique de marché : rebonds en tendance
– des supports / résistances
– un stop loss serré, un take profit large, défini par un ratio de Fibonacci
Oui, c’est bien sur ce dernier indicateur (les retracements de Fibonacci) que repose le nom de notre stratégie.

.

Dans la vidéo, je vous montre :

– une meilleure compréhension du MACD pour certains
– comment les retracements de Fibonacci vont nous permettre de savoir précisément où placer notre take profit
– le placement du stop loss : très simple, au plus proche immédiat, très serré

.

Et pourquoi ne pas compléter par un petit Ichimoku classique, afin de consolider notre approche stratégique ?

.

Je pense qu’il s’agit là d’une stratégie robuste, qui donne de très bons signaux à ratio reward / risk très favorable (entre 1,5/1 et 4/1).

En contrepartie de signaux de qualité, ces signaux sont très peu nombreux sur chaque valeur / timeframe, et c’est pour cela qu’il faut monitorer plusieurs valeurs et timeframes.
Vous pouvez donc vous aider d’un screener simple, comme je l’ai montré dans la vidéo.

Petit exemple de screener qui détecte tout simplement les croisements des EMA12 et 26 (passage de la ligne MACD au-dessus ou en-dessous de la valeur 0) :

.

c1 = exponentialaverage[12](close) crosses over exponentialaverage[26](close) or exponentialaverage[12](close[1]) crosses over exponentialaverage[26](close[1]) or exponentialaverage[12](close[2]) crosses over exponentialaverage[26](close[2]) or exponentialaverage[12](close[3]) crosses over exponentialaverage[26](close[3])

c2 = exponentialaverage[12](close) crosses under exponentialaverage[26](close) or exponentialaverage[12](close[1]) crosses under exponentialaverage[26](close[1]) or exponentialaverage[12](close[2]) crosses under exponentialaverage[26](close[2]) or exponentialaverage[12](close[3]) crosses under exponentialaverage[26](close[3])

SCREENER[c1 or c2] 

.

Je n’ai pas testé suffisamment longtemps cette stratégie pour en tirer des conclusions probantes, mais je vous invite à le faire si le cœur vous en dit.

En revanche, la stratégie « Trend following » (suivi de tendance) de la « formation vidéo FOREX » est toujours performante après de nombreuses années, et malgré sa simplicité son efficacité est certaine en raison de la logique qui ne change pas : le suivi de tendance, tout simplement, et le money management adapté.

.

J’ai à ce propos le plaisir de vous annoncer que je mettrai bientôt en ligne la version alternative (même résultat mais avec une petite variation d’indicateurs pour une meilleure visualisation par certains).

En attendant, je vous souhaite une excellente semaine.
Bon trading, et soyez prudents !

.

Share Button

Je fais de mon mieux !

Bonjour à tous,

Quelle semaine chargée me concernant !
J’ai fait de mon mieux pour répondre à toutes vos questions…

En particulier j’ai détaillé les réponses dans 2 articles : 

.

Article : « MARTINGALE INVERSE : FORMULE RÉSOLUE ! »

.

Vous avez été nombreux à me demander la formule de la « martingale inverse ». Après m’être arraché quelques cheveux, et vous avoir mis à contribution pour demander de l’aide, j’ai le plaisir de vous la présenter.

Je souhaite au passage vous dire MERCI d’avoir été nombreux à me proposer votre aide ! Nous y sommes parvenus…

Pour autant, le code n’est encore pas parfait. En effet, lorsqu’il n’y a pas clôture préalable de la position précédente et qu’on enchaine avec un ordre opposé, il n’y a pas de re-calcul de la taille de position. Explications dans l’article concerné.

Je rappelle que j’applique mes stratégies de trading et mon trading manuel SANS martingale. A l’occasion je complèterai un ancien article sur le money management.

.

Article : « BANDES DE BOLLINGER pour définir la tendance »

.

Je réponds ici au message de « Ron ». 

A elles seules, les bandes de Bollinger ne suffisent pas à élaborer une stratégie de trading complète ; mais elles peuvent servir aussi bien pour indiquer la tendance, que de référence à certains points d’entrée ou de sortie de trade.

La vidéo montre des points d’entrée possibles pour une stratégie de trading basique, à l’aide des bandes de Bollinger.

Evidemment, avec une stratégie de suivi de tendance, en se positionnant toujours dans le sens de la tendance. Quel surfeur irait surfer à contresens de la vague ?

.

.

Vous voyez, je fais de mon mieux…

Chaque jour pour répondre à vos messages par e-mail, avec plus ou moins d’exhaustivité. Pardonnez-moi si je ne réponds pas toujours de façon détaillée à chacun de vos messages… Certains messages sont courts, d’autres font pas loin de 2 pages.

Recevant souvent une vingtaine de messages par jour, je ne peux pas répondre à chaque fois par un long message ou une vidéo… parfois mes réponses sont courtes, vous comprenez pourquoi et je vous remercie pour cette compréhension.

.

La bonne nouvelle, c’est que j’ai plein d’articles très intéressants à vous présenter !

Au cours des prochaines semaines, je publierai entre autres : 

– Comment nous allons construire une « Stratégie en OR »
– Comment trader sans indicateurs : autres stratégies
– Le trading : un jeu de probabilités. Je vous montrerai qu’on peut gagner beaucoup avec « seulement » 51 % de trades gagnants…
– Peut-être un complément sur les retracements de Fibonacci…

.

En attendant, je fais mon possible pour mettre à jour dès que possible la formation vidéo « FOREX » avec la version « Trend following simplifiée ».

En fait, c’est juste une autre représentation de la stratégie de base qui continue à exceller sur le long terme. Mais cette représentation semble plus convenir à certains utilisateurs.

Patience, cela viendra…

.

Bonne semaine à vous,
Bien cordialement,

Share Button

Bandes de Bollinger et Tendance

Bonjour à tous,

Les bandes de Bollinger : un bon indicateur de tendance ?

C’est un des aspects de ce à quoi répond cette vidéo, suite au message de « Ron ».

.

A elles seules, les bandes de Bollinger ne suffisent pas à élaborer une stratégie de trading complète ; mais elles peuvent servir aussi bien pour indiquer la tendance, que de référence à certains points d’entrée ou de sortie de trade.

.

Nous allons voir des points d’entrée possibles pour une stratégie de trading basique, à l’aide des bandes de Bollinger.

Evidemment, avec une stratégie de suivi de tendance, en se positionnant toujours dans le sens de la tendance. Quel surfeur irait surfer à contresens de la vague ?

.

Bon visionnage !

.

.

Share Button

Newsletter : petit coup de main réciproque

Bonjour à tous,

Comment s’est passée votre semaine ?

.

J’ai été moins sollicité par les messages de mes lecteurs, j’ai pu prendre un peu de temps pour répondre plus en détail à deux de vos demandes.

Je vous propose un petit coup de main, j’en attends éventuellement un de votre part aussi…

.

En premier lieu, j’ai répondu au message de « Cyril » via l’article en vidéo : 

« Echec et réussite : à un pas »

.

Dans une stratégie, que ce soit pour le trading, la guerre ou un simple jeu comme le jeu d’échecs, un tout petit détail peut faire la différence. L’échec et le succès ne sont souvent qu’à un petit pas.

Un simple pion placé juste à côté de la bonne case peut suffire à faire basculer la victoire en défaite.

Ici nous considérons une stratégie de suivi de tendance en day trading de très court terme, et un simple petit détail d’entrée en position (en attendant la confirmation de la tendance sur breakout en tendance, plutôt qu’une entrée précoce en rebond) permet d’être gagnant en évitant quelques positions perdantes.

.

Vous êtes nombreux à me demander s’il est possible d’incorporer un money management de martingale inverse dans un algorithme de trading tel que « Day Dax M15 ».

Je voudrais bien vous en faire la démonstration, mais à l’heure actuelle je bute sur la bonne exécution en codage. Pourtant je ne vois pas d’erreur dans mon code : 

.

LEVIER = 1
ONCE n = levier
IF positionperf(1) < 0 THEN
N = levier
ENDIF
IF positionperf(1) > 0 THEN
N = n + levier
ENDIF
IF n >= 8*levier THEN
N = levier
ENDIF

.

Je vous demande donc un peu de patience ; à moins que l’un d’entre vous ait la solution ?

Un petit coup de main de l’un d’entre vous serait bienvenu, merci par avance.

Et pour faire plaisir à deux d’entre vous, je publierai la semaine prochaine deux vidéos pour deux approches de trading.

Et ce n’est pas tout, d’autres surprises à venir pour vous aider dans votre trading…

Des stratégies à plus de 95% de réussite, c’est possible ?

Nous en discuterons prochainement.

.

En vous souhaitant une excellente semaine,
Bien cordialement,

Share Button

Echec et réussite : à un pas

Bonjour à tous,

Dans une stratégie, que ce soit pour le trading, la guerre ou un simple jeu comme le jeu d’échecs, un tout petit détail peut faire la différence. L’échec et le succès ne sont souvent qu’à un petit pas.

Un simple pion placé juste à côté de la bonne case peut suffire à faire basculer la victoire en défaite.

.

Dans cette vidéo, je réponds au message de « Cyril » qui dit éprouver quelques difficultés avec son trading.

Nous allons voir comment une simple petite modification de sa stratégie peut faire basculer de la perte au gain.

.

Petite considération. Nous parlons ici de stratégie de suivi de tendance. La tendance est comme une vague, quel surfeur irait surfer contre la vague ?

Et lorsqu’on dit que « la tendance est en range »… autant dire qu’il n’y a pas de tendance ! En ce cas, mieux vaut ne pas trader avec sa stratégie de suivi de tendance.

Bon visionnage

.

Share Button