Le COPY TRADING

30 minutes le week-end / 1 minute par jour

pour des gains conséquents !

 

salle de trading 1

 

Pourquoi cette stratégie fonctionne ?

Eh bien c’est tout simplement comme ça que les banques gagnent de l’argent !

En effet, elles disposent d’une salle de traders. Elles partagent leur capital entre chaque trader.

Elles conservent les stratégies qui fonctionnent, et écartent les autres…

Ainsi, elles partagent le risque.

 

 

AVANTAGES : 

Une fois qu’on a choisi les bons traders (j’y passe bien une bonne demi-heure au moins pour 4 ou 5 traders de qualité, en épluchant toutes leurs statistiques), il n’y a plus rien à faire durant la semaine !

Fini le problème du stress avec le stop loss, le take profit… vous n’avez plus rien à gérer, vous n’avez même pas à regarder l’écran.

On définit la taille du lot par trader (très important), en fonction de ses gains, de la moyenne de ses gains et de ses pertes, du taux de réussite, etc. Ou bien on lui attribue un pourcentage de son capital.

Et on laisse courir ! C’est tout…

De plus, si vous choisissez les meilleurs traders, ils feront forcément mieux que vous !

 

INCONVENIENTS :

Pour l’instant je n’en vois pas énormément.

Il tau cependant : faire attention au levier / faire confiance aux autres et décider de laisser la main.
Le seul risque est de réduire votre compte à néant si vous surestimez le levier, ou si vous ne mettez pas de stop loss (c’est possible sur tout compte de copy trading).

En effet, si vous partagez 1000 euros entre 10 traders, chacun 100 euros (comme sur eToro), il y a peu de risque.

Mais si vous partagez 1000 euros entre ces 10 traders et qu’ils tardent chacun avec l’ensemble de votre capital… vos gains seront démultipliés, mais si 3 traders font de mauvaises positions en même temps, votre compte va être grillé !

 

De plus, pour arriver à des performances exceptionnelles (plus de 90 à 95% de trades clôturés avec profit,  il faut compter sur pertes latentes parfois importantes, sur plusieurs jours, car pour expliquer un tel niveau de réussite, il faut laisser des positions ouvertes longtemps.

 

Pour l’instant j’arrive à des performances hallucinantes avec cette stratégie, le mois dernier m’a donné plus de 40% de capital… mais je rappelle que j’ai attribué l’ensemble de mon capital aux différents traders, sans le diviser ; donc très risqué.

 

salle de trading 2

Imaginez, tous ces traders rien que pour vous… 🙂

ATTENTION

Je me suis retrouvé avec un très mauvaise surprise…

J’ai investi sur des traders qui faisaient 1000 pips par mois sur l’EUR/USD, alors que les autres ne font « que » 200 par mois…

En fait, ils prenaient tout simplement 5 positions similaires pour augmenter artificiellement leur nombre de gains en pips, et donc leur score, afin d’être plus suivis…

Donc vous en prenez 5 aussi, attention à l’appel de marge !!!

PRUDENCE, étudiez bien leurs trades avant de vous y fier.

.
.
.

LES BROKERS DE TRADING SOCIAL

Contrairement à eToro où on attribue un % de son capital à un trader (ce qui est plus logique et moins risqué), chez XTB tous les traders partagent le même capital. Il faut donc, chez XTB, attribuer pour chaque trader une taille par position et un nombre max de lots tradés (par exemple : 0,5 lot par position, jusqu’à 5 lots tradés, soit 10 positions ouvertes simultanément pour un trader). On peut définir un stop en cas de perte d’un montant à fixer soi-même.
Ainsi, chez eToro on fonctionne comme une banque : on divise son capital et on le répartit entre des traders. Alors que chez XTB on utilise le même capital pour tous (plus risqué), mais on peut jouer un peu sur le levier en fonction de la taille des positions.
J’ai choisi XTB pour trois raisons :
– justement ce levier (à modérer) qui me fait gagner beaucoup plus (avec un risque plus grand)
– chez eToro je n’apprécie pas que le retrait des gains nécessite… 25 dollars de commission !!! abusé… et de plus, si vous disposez d’un capital trop petit attribué à chaque trader (par exemple 100 dollars chacun), certains trades ne seront pas déclenchés si le trader utilise des volumes trop faibles ; car en ce cas vous utiliserez sa stratégie, adaptée à votre capital en proportion.
– chez eToro, on n’a pas le détail des trades, seulement une vague courbe de progression. On ne peut donc pas juger réellement du trader. Je trouve que le niveau de trading est pour 95% très mauvais chez XTB mais excellent chez 5% (ceux que je choisis), alors que pour eToro il me semble quasiment moyen partout… donc j’évite eToro.
A vous de faire votre choix entre ces brokers, les deux sont parfaitement valables. Et il en existe bien d’autres : ZuluTrade, Markets, etc.
Méfiez-vous des brokers qui rémunèrent les traders au nombre de trades… cela les incite à… se planter !
En autres, chez ZuluTrade…
Un jour, je pense essayer tout de même ZuluTrade ; car même s’il y a de tout et de n’importe quoi, il semble que certains traders (mais ils se comptent sur les doigts de la main) présentent de belles courbes de progressions, avec des faibles drawdowns, et savent prendre leurs pertes lorsqu’il le faut.

.
.
.

COMMENT CHOISIR VOS TRADERS

ET VOS STRATEGIES A COPIER

On ne se fie pas seulement au nombre de pips mensuels, mais aussi et surtout sur la régularité des gains, sur le fait que les positions soient clôturées rapidement (et pas l’aisées 3 ou 4 mois comme « brod »).
Regardez donc les courbes de progression de capital.
Voici une bonne courbe : belle progression constante. Idéale s’il n’y a pas de martingale cachée :
courbe bonne
Voici une mauvaise courbe : progression importante de capital mais avec forts drawdowns, fortes irrégularités (en fait il s’agit d’une courbe de prix… mais ça pourrait très bien être une courbe de progression de capital) :
courbe mauvaise
Enfin, voici ce qu’il faut éviter à tout prix : une courbe de martingale. Progression trop régulière et trop parfaite… qui cache des positions en perte latente massive.courbe martingale
Autre critère important…
Je ne choisis JAMAIS un trader qui a 100% de réussite, car je n’ai aucune idée de l’importance de ses pertes à venir (on ne gagne jamais à 100%). Il se peut même qu’il ait encore des positions perdantes ouvertes.
S’il gagne énormément, vérifiez combien de temps il garde ses positions ouvertes.
Des fois, vous serez surpris de constater qu’il dispose encore de positions ouvertes il y a 3 mois (et évidemment perdantes)… même s’il a gagné 100 trades, une seule position ouverte il y a 3 mois et perdante peut tout lui faire perdre.
Même si un trader affiche plus de 5000 pips mensuels sur le DE30 (votre capital pourrait être multiplié mensuellement par 2 ou 3 en suivant ce résultat…), je ne m’y risquerais pas car il a encore des positions « short » ouvertes depuis 3 mois, très perdantes… alors que le DE30 continue de grimper ! Il faudra attendre 6 ou 9 mois pour retourner à l’équilibre… à moins de toucher l’appel de marge avant !
Et même les mois gagnants, il faut s’attendre à des pertes latentes importantes.
ATTENTION, certains traders augmentent artificiellement le nombre de pips en prenant plusieurs positions simultanées identiques ou décalées dans le même sens, comme une martingale.
Dans ce cas, je conseille par exemple de mette 0.02 lot par trade, avec au max 0.08 lots tradés pour chacun.
Rien ne vous empêche de prendre des traders pour différents supports ; c’est même conseillé de diversifier : EUR/USD (le plus fréquent et de loin), ou même le GOLD, l’OIL, USD/CAD, le DE30 ou le CAC40, etc.
Sur XTB plus de 90% des « bons traders » selon mes critères se basent sur l’EUR/USD.

.
.
.

LE MONEY MANAGEMENT

ATTENTION
Pour les brokers comme XTB, je recommande vivement de ne pas dépasser un total d’exposition de 0.3 ou 0.4 lot pour 1000 euros de capital. C’est déjà énorme (et trop sans doute).
(ça veut dire que si tous les traders que vous suivez ont engagé toutes leurs positions, ça ne doit pas dépasser 0.4 lot, ce qui est déjà très important).
Heureusement, la plupart du temps vous n’attendrez pas ce seuil ; car lorsque certains vont ouvrir des positions, d’autres vont en clôturer.
J’avais fait une fois 1 lot (20 positions de 0,05 lot ouvertes) pour 1500 euros et je n’étais pas loin de l’appel de marge… le résultat aurait pu être catastrophique. J’ai juste eu de la chance de voir les cours se retourner dans le bon sens.
Puis lorsque mon capital est monté à 2000 euros, j’ai misé  0.6 lot (environ 20 positions max à 0,03 lot chacune), je n’ai pas vu de perte latente supérieure à 150 euros cette semaine.
Voilà le money management à respecter.

.
.
.

LES RESULTATS (pour vous faire baver…)

Petit extrait de mon journal de trading (fin du journal au 08/12/2014). chez XTB

6 semaines de trading, une seule semaine perdante car stop loss touché (j’avais surmisé en levier, alors que finalement toutes les positions ont été clôturées en gain par leurs auteurs !).

Journal Copy Trading XTB

NB : la colonne après les instruments tracés représente le nombre de lots tracés, la colline bleu-grise à droite représente le rapport des gains ramenés sur 1 lot tracé, tandis que la colonne grise représente le swap.

Comme vous pouvez le constater, très grosses pertes en haut de page car le stop loss a été touché… alors que toutes les positions ont été clôturées en gain finalement !

Depuis j’ai diminué le levier.
Et pourtant, observez : 65% de capital gagné en 6 semaines !!!

.
.
.

IMPORTANTE Mise à jour de janvier 2015

Après 2 mois d’essai chez XTB :
Bilan depuis un capital de 2000 euros, après 2 mois : 1500 euros de gains réalisés, mais 770 euros de gains en mois-values latentes.
Je clôture donc avec un gain de 730 euros.
Mais je vais en arrêter là avec XTB ; car même si les traders affichent plus de 95% de trades gagnants, ils gardent leurs positions beaucoup trop longtemps, souvent pendant des semaines, à perte !
Je suis passé chez ZuluTrade depuis 1 mois.
Pour l’instant tout se passe bien après un mois : 15% de gain de capital… et surtout sans mois-value latente !!!
Ce que j’apprécie chez eux, c’est le fait de pouvoir paramétrer très finement le choix des traders (pour lesquels on a des statistiques détaillées), le nombre de lots attribués, la proportion de capital risquée, etc.

Bons trades !

Ou plutôt… bonne sélection de traders !

 

 

MISE A JOUR : MARS 2015

 

Après 2 mois d’essai, après avoir vu mon compte grimper de 20% en 2 mois…

Voici ce qui s’est passé avec 2 des 7 trader que je suivais sur ZuluTrade :

Boloniiya

 

Je le suivais depuis fin janvier 2015. Observez un peu la chute un mois après !!!

Voilà l’exemple typique d’un trader qui semble utiliser une martingale, et qui ne coupe pas ses pertes !!

Dramatique sur mon compte… J’ai non seulement perdu mes 20% de plus-value avec ce seul trader, mais plus encore !!

J’aurais certes du mettre un système de protection. Avec deux traders comme celui-ci, j’ai décidé de stopper le copy trading et de ne me fier qu’à moi-même.

 

Pour la petite histoire, voici la suite de sa courbe de progression :

suite courbe martingale

Courbe certes positive, mais vraiment pas belle, en dents de scie !

Nul doute que si ce trader augmente la taille de ses positions, il finira par vider son compte de trading…

 

Au sujet de la martingale, je vous invite à lire cet article, qui vient étayer mes propos :

La martingale : ce qui faut exactement ne PAS faire !

Share Button
 CopyrightFrance.com mentions légales Frontier Theme