Licenciement et trading : attention, attention !!

Bonjour à tous,
J’attire particulièrement votre attention sur cet article. Je pense qu’il est d’une importance capitale, car il répond en détails à une question qui est souvent posée en trading :

 

====================================
 » Peut-on vivre du trading ?
Est-ce aisé ? Quels sont les risques ? »
====================================

 

Je fais suite au message de Stéphane, qui parmi beaucoup d’autres m’a posé la question.

 

Certes, ne prenez pas le contenu de cet article pour parole d’évangile ; ici, ce n’est que mon humble avis.
Mais un avis éclairé, franc et sincère, issu de mes années d’expérience.

 

Oui, Il est possible de vivre du trading.

=======
MAIS :
=======
– il faut un capital très important.
– il faut maîtriser parfaitement sa stratégie qui doit être à toute épreuve, et avoir beaucoup d’expérience. C’est un métier, et ça ne s’apprend pas du jour au lendemain.
– il faut avoir une discipline de fer, savoir accepter les gains comme les pertes avec un mental d’acier
– il faut parfois aussi savoir se remettre en question

 

==============
ET SURTOUT :
==============
Pour répondre à la question initiale, je déconseille formellement d’investir un capital constituée par la prime de licenciement, ou tout autre argent nécessaire.
: on investit que l’argent qu’on est prêt à perdre, car la première règle en trading c’est « PROTÉGER SON CAPITAL ».

 

À bon entendeur, salut !

 

C’est pourquoi, en ce qui me concerne, le trading est une activité complémentaire, qui me permet entre autres de financer vacances et loisirs. Mais certainement pas mon métier principal.

 

Enfin, la majorité d’entre vous utilise la stratégie « Day Trading 1 » de la formation vidéo « Day Trading ».

 

 

 

 

 

 

 

Mais comme je l’ai expliqué, même si cette stratégie éprouvé fonctionne très bien et continuera de toujours fonctionner par sa logique (suivi de tendance, niveaux clés en intraday), nous n’avons pas tous la possibilité d’être collé à l’écran la journée.

 

Voilà pourquoi je lui préfère désormais le trading sur le forex en graphiques journaliers :

 

Et je touche un mot très bref de mon approche « Golden Key » issue de mon expérience.

2 petits indices :
– trading en surveillant une liste de valeurs très réduite, pour ne pas y passer beaucoup de temps
– trading uniquement en graphiques DAILY, donc je n’ai pas besoin de regarder l’écran pendant la journée…

 

Oui, vous avez bien lu !
Je n’ai plus envie de rester collé à l’écran. J’en parlerai au cours de la prochaine newsletter : ô combien le temps libre est précieux pour chacun !

 

Belle journée à tous

 

 

 

 

Share Button
Updated: 9 septembre 2020 — 08:48