Swing trading, Day trading, Scalping : que choisir ? (1)

Comme tout bon débutant qui souhaite réaliser 100% de plus value mensuelle (!), je me suis lancé au début dans le day trading puis le scalping. Rien de tel pour se croire comme tous les pros de la bourse ou les professionnels du forex… Résultats : jusqu’à 20 opérations par jour.
J’ai fait un heureux : mon courtier. Mais était-ce la bonne solution pour moi ?

 

Voici mes réflexions personnelles.

 

SWING TRADING

Avantages : prend très peu de temps (en timeframes H4 ou mieux : Daily), signaux beaucoup plus clairs et moins de faux signaux. On peut ainsi surveiller plusieurs paires de devises. Beaucoup plus facile et abordable.

De plus, on ne recherche pas le haut taux de réussite, mais un ration de %win à 30% peut suffire pour gagner de l’argent, si le ration reward/risk est par exemple égal à 5.

Inconvénients : moins d’occasions, on peut penser que l’on accumulera moins de gains.

Ce n’est pas toujours vrai… loin de là !

 

DAY TRADING

Avantages : zéro à quelques opérations par jour, donc on peut espérer des gains nombreux. Et surtout, on clôture ses positions le soir, on se sent donc libéré car on ne conserve pas de positions la nuit.

Inconvénients : nécessité d’être devant l’écran pour ne pas rater les signaux. Nécessite une discipline et une concentration soutenues. Beaucoup plus de faux signaux, pouvant conduire à des journées négatives, plusieurs de suite parfois.

 

SCALPING

Avantages : lorsqu’on aime resté collé à l’ordi… et lorsqu’on aime avoir un ration de wins >90%. C’est en effet souvent nécessaire pour survivre en scalping…

Inconvénients : à un moment ou à un autre (en ce qui me concerne), on se prend un stop loss qui efface 10 gains… ou bien une news dans la gueule, à contresens ! Les statistiques montrent d’ailleurs que plus de 95% des scalpeurs échouent !

 

Bref…

Pour moi, le SWING TRADING reste le plus abordable : plus simple, avec des graphiques beaucoup plus clairs, peu chronophage et qui permet tout de même des gains très intéressants. Avec 1% de risque par trade, on peut espérer tout de même 10 à 30% de gains annuels. Je le vois plutôt comme un investissement long terme. La stratégie « REVERSAL » appliquée sur deux paires me le permet.

De plus, la majorité des grosses fortunes en bourse se sont établies en swing trading. Les signaux sont beaucoup plus clairs, les rythmes de marchés sont plus réalistes, les figures chartistes (breakout de triangles, canaux, etc.) sont bien visualisantes.

 

Mais comme je ne suis pas très patient, j’aime conserver une ou deux stratégies de DAY TRADING, en particulier la stratégie « LONDON OPEN BREAKOUT » que j’applique tous les jours au matin sur GBP/USD, et la stratégie « REVERSAL » en graphes H1 sur EUR/USD si j’ai le temps.

Et c’est seulement parce que j’ai gagné en expérience que je peux me permettre d’effectuer du Day Trading et d’obtenir plus de gains. Je peux ainsi gagner de 5 à 20% de capital par mois en Day trading (mais en restant proche de mon écran ou de mon smartphone) ; auparavant, lorsque je n’avais pas l’expérience suffisante, je pouvais perdre cette somme chaque mois…

 

Comme le Day Trading reste hautement spéculatif, je ne l’applique que sur une petite partie de mon capital. Mais si après plusieurs mois de gains réguliers tout se passe bien, il se peut que je double ou triple ce capital.

Et je m’oriente de plus en plus vers le trading algorithmique, notamment avec « Swing CAC M30« .

 

A titre indicatif, voici comment est réparti (à peu près) mon capital dédié au trading, géré par moi-même :

60% en bourse (investissement long terme, peu risqué ; et un peu de spéculation). Gains espérés : 10% annuels.

15% en assurance vie (investissement plus sûr).

20% en forex, swing trading (relativement fiable). Gains espérés : 10 à 20% annuels.

5% en forex, day trading (risqué ; mais très rentable !!). Gains espérés : 100% annuels.

 

Je me dois d’abandonner définitivement le SCALPING. Trop chronophage, stressant, et surtout peu rentable par rapport au temps passé devant l’écran… en tout cas, en ce qui me concerne.

 

 

Si vous débutez, je vous recommande le SWING TRADING.

Si vous avez la patience de l’appliquer, sans être tenté de dépasser 1% de risque par trade, sans vous écarter de votre stratégie de trading, alors vous pouvez continuer en trading sur le forex.

Si comme moi à mes débuts vous abusez du levier, avec 10 positions désordonnées chaque jour, au « feeling », etc. alors il vous faudra être patient et vous dire que pour le moment le trading n’est pas fait pour vous, car vous y laisserez des plumes ! Il m’a fallu plusieurs mois de pertes pour le réaliser, et pour me discipliner.

 

 

En ce qui concerne le profit des stratégies, je vous invite à lire la page 2.

 

Share Button