Une idée derrière la tête…

Bonjour à tous,

J’espère que votre semaine s’est bien passée.

Cette fin d’année s’annonce chargée pour moi, et comme je ne suis pas une « machine à produire », je n’aurai qu’une nouveauté à vous présenter cette semaine.


Il s’agit de la vidéo : « Construisons une stratégie en Or ».

.

Inutile d’espérer que je vous livre le « Saint Graal » en trading… je n’y crois pas trop moi-même.
En fait, nous allons voir comment créer une stratégie qui se veut un peu universelle : sur différentes valeurs, différents timeframes du 1 minute à l’hebdomadaire.

.

C’est pourquoi nous allons utiliser des indicateurs standard, et une approche rationnelle, afin d’en déduire une stratégie qui se veut efficace sur le long terme.

Nous retenons quelques grands principes, en particulier les « dogmes » admis tels que trader dans le sens de la tendance, et placer des trades avec un ratio reward / risk favorable.

.

Cette semaine, j’ai surtout pris le temps de régler quelques affaires personnelles qui n’ont rien à voir avec le trading, et de terminer mes travaux personnels dans le délai que je me suis fixé.

J’ai aussi pris le temps de me poser une question : avec mon travail qui est toujours aussi prenant, vais-je encore trouver le temps de trader ?

.

.

Si vous avez suivi régulièrement mes publications, vous savez que je défends l’idée que le trading algorithmique automatique est certes la solution de facilité et d’efficacité : non chronophage, limite le risque d’erreurs, évite les erreurs de jugement et l’influence des émotions, applique à la lettre des stratégies backtestables…

Cependant je conserve l’idée qu’un trader expérimenté, qui suit son plan de trading à la lettre, pourra avoir des performances meilleures car il peut juger visuellement de certaines opportunités, ce que je peut pas faire un robot. Cependant, cela nécessite une présence constante à l’écran, ce que je ne peux plus me permettre, pas plus que la plupart d’entre nous… et bien sûr une discipline infaillible, un mental d’acier.

.

Souvenez-vous de l’article : « J’ai pas le temps ? Je trade quand même ! »

.

Dans cette optique, j’ai choisi assez récemment de revenir aux « fondamentaux », aux bases du trading, afin de pouvoir trader facilement et sans « prise de tête ». J’applique une stratégie très simple, mécanique, autant que le permet mon emploi du temps…

Les résultats sont là, progressivement. Ce qui me manque ?? Du temps pour trader !!

C’est fort dommage, d’autant plus qu’un de mes contacts m’a assuré avoir doublé son capital en 8 mois environ avec la même stratégie, uniquement en tradant l’EUR/USD. Je n’ai pas de preuve de ce qu’il avance, mais c’est plus que probable s’il a risqué non pas 1 % mais 2 % de capital par trade. La semaine prochaine, j’essaierai de prendre le temps de vous montrer qu’on peut très bien être profitable avec une stratégie très basique à taux de réussite considéré comme « faible » par certains, de l’ordre de 51 %.

.

Alors m’est venue l’idée suivante :

Et pourquoi ne pas concilier le meilleur de l’homme et de la machine ?

.

L’homme choisit les paramètres de sa stratégie, la machine exécute.
L’homme met en route la machine le matin, celle dernière travaille pour lui, et il l’éteint le soir.

Cela existe déjà bien sûr, vous avez sans doute entendu parler de nombreux « Expert Advisors » de Metatrader, de beaucoup de plateformes qui proposent des solutions automatiques ou semi-automatiques…

.

Mais ici, je cherche à pouvoir automatiser ma stratégie (ce qui est très loin d’être aisé), afin de pouvoir l’appliquer au quotidien. Je me lève à 07H, je lance l’algorithme (qui sera un code ProRealTime) à 08 heures, je le désactive le soir entre 18H et 22 heures, selon mes disponibilités mais aussi mes envies… car je reste maître de son utilisation, je peux notamment paramétrer le niveau de risque, les critères d’entrée, et lancer la stratégie sur autant de valeurs que je souhaite.

Et si par aventure le robot déconnait, ou si le courtier ne pouvait pas le lancer ? La stratégie serait tellement simple qu’on pourrait bien entendu l’appliquer soi-même en dépannage. Et bien sûr, la stratégie devrait être très peu chronophage…

.

Bien entendu, vous vous doutez que je ne parle pas de l’excellent algorithme « Day Dax M15 », car dans son cas la stratégie est certes très performante, mais peut difficilement être appliquée manuellement en raison du grand nombre de paramètres à considérer au niveau des points d’entrée. Heureusement, les points de sortie au stop loss ou au take profit sont faciles à traiter.

.

Voilà mon objectif pour 2020… mais comme vous le devinez, non seulement il faudrait que je puisse écrire le programme (ce qui devrait me prendre plusieurs semaines, non pas que ce soit d’une difficulté insurmontable, mais surtout parce que je manque de temps et que comme à mon habitude je tiens à le faire intégralement), et le tester pendant plusieurs semaines / mois.

.

Au fait, parlant de robot de trading… connaissez-vous l’étymologie du mot « robot » ?
Il vient du tchèque « robota » (travail, corvée), et plus anciennement de l’indoeuroopéen « orbh » (signifiant entre autres jeune esclave).

C’est donc l’homme qui doit avoir le contrôle, pas la machine.
C’est dans cette optique que je développerai peut-être le prochain « robot »…

.

Sur ces dernières paroles, je vous souhaite une excellente semaine.
Et par avance, de joyeuses fêtes de Noël
A bientôt !

Share Button
Updated: 21 décembre 2019 — 20:28